Les erreurs classiques en cuisine

mardi, 09. février 2016

Les erreurs classiques en cuisine

Vous est-il déjà arrivé de rater totalement la cuisson d’un plat en cuisine à tel point que cela vous ait ôter l’envie de cuisiner ? Souvent petite erreur rime avec grande conséquence en cuisine. Vous trouverez peut être, via le biais de cet article, ce qui n’a pas fonctionné la dernière fois, et par conséquent ce qu’il faudrait améliorer pour la cuisson de votre prochain plat.

Qualité rime avec plaisir

Condition indispensable à remplir pour un bon résultat final : des produits de qualité. Que ce soit pour les légumes ou pour la viande, des produits de qualité sont nécessaires pour bénéficier d’un bon goût. En ignorant ce conseil, vous n’aurez ainsi pas le droit d’être surpris d’avoir un résultat final ne répondant pas à vos attentes.
Pour du poisson frais, de grande qualité, il suffit d’assaisonner avec du sel, du poivre, d’arroser légèrement avec de l’huile puis de le faire cuire dans de l’huile d’olive vierge de qualité pour obtenir un véritable régal.

Entretenez vos ustensiles

A l’image d’un mécanicien qui doit porter attention et entretenir ses outils, chaque cuisinier se doit d’en faire de même avec ses ustensils. Inutile cependant d’aller acquérir le kit de couteaux le plus cher du marché. Il est important d’aiguiser régulièrement ses couteaux. Les lames n’étant plus très efficaces, compliquent non seulement la coupe, mais endommagent également les aliments. Cela gâche une partie du plaisir puisque l’on mange d’abord avec les yeux !

Le choix de l'huile adaptée

Les huiles de qualité apportent un délicieux goût. Par ailleurs, elles sont également saines. Soyez tout de même prudents : chaque huile n’est pas adaptée pour chaque type de cuisson. Les huiles pressées ne doivent, par exemple, pas être utilisées comme huile de cuisson. Cela détruit non seulement le goût, mais fait également disparaître les propriétés saines initialement présentes. Des trans-gras, nocifs pour la santé, apparaissent. Une fois que l’huile commence à fumer, il est déjà trop tard. Il est donc indispensable de prendre en compte le point de fumée de chacune des huiles afin de les utiliser correctement. L’huile de coco, par exemple, est une excellente huile de cuisson contrairement à d’autres. Il est également recommandé de ne pas conserver l’huile pendant trop longtemps et de l’utiliser dans les 6 mois suivant l’ouverture. Au délà de cette période, elle perdra son goût. Pour les huiles pressées à froid, les endroits sombres et froids sont recommandés pour la conservation comme le réfrigérateur. 

Les épices apportent du goût à vos plats

Un plat bien épicé est déjà à moitié réussi. Savez-vous quelle est la différence entre des épices fraîches & des épices sechées comme l’origan ? Les deux proviennent certes de la même plante, mais leur domaine d’application est en revanche fondamentalement différent. L’origan, sous sa forme sechée, est beaucoup plus intense que sous sa forme fraîche. Il est donc possible de littéralement gâcher un plat en y ajoutant la même quantité d’origan séchée, que celle d’origan frais. A l’opposé, le basilic perd son arôme lorsqu’il est seché. En maîtrisant les épices, vos plats seront d’autant plus réussis.

Goûter aide

Cette erreur est très simple à corriger. Beaucoup cuisinent sans goûter de temps en temps le plat qu’ils sont entrain de concocter. Ce qui est une erreur, car il peut arriver que des épices apparaissent de manière bien plus importante que voulue.

Respecter scrupuleusement la recette

Vous désirez cuisiner un plat, mais n’avez pas tous les ingrédients sous la main à la maison ? Vous allez vous dire, “ce n’est pas grave si un ingrédient n’est pas présent, ça ne changera pas grand chose au résultat final”. Et bien figurez-vous que si ! Il est important de respecter à la lettre la recette que vous tenez en votre main, en particulier en ce qui concerne les préparations au four (gâteaux etc..). Dans les cas où les quantités ne se voient pas respectées, il peut arriver que le résultat final finisse à la poubelle en lieu et place de votre assiette. Il n’est en revanche pas interdit, une fois que vous aurez acquis une plus grande expérience dans le domaine culinaire, de laisser parler votre inspiration pour rendre votre recette un peu plus personnelle. 

Ingrédients de qualité = beaucoup de vitamines ?

Les ingrédients de qualité ne sont pas systématiquement riches en vitamines. Tout dépend de la méthode de préparation. Si vous cuisinez vos légumes pour en faire de la purée, la plupart des vitamines auront disparu. Elles sont en effet sensibles à la chaleur. La méthode la plus douce est celle consistant à les faire braiser. Les légumes conservent ainsi leurs vitamines et restent croquants.

Une bonne préparation avec les ingrédients adéquats

Il est très important de toujours savoir à l’avance de quelle manière on désire faire cuire sa viande. Souhaitez-vous la faire frire, ou bien la faire cuire à faible température au four ? Il est important de choisir sa viande en tenant compte de ce critère. Chaque plat ne se marie pas avec n’importe quel type de viande. En cas de doute, renseignez vous. Si vous choisissez un type de viande non adapté, qu’elle soit, ou non, de qualité, votre plat deviendra rapidement immangeable.
En ce qui concerne les pommes de terre, il est également important de choisir la variété adéquate. Les possibilités d’utilisation des pommes de terre sont multiples, mais seulement à condition de savoir lesquelles utiliser.

Une bonne conservation, pour un vrai plaisir

Saviez-vous que les légumes sont sensibles au froid et ne doivent pas êtres stockées au réfrigérateur ? Par exemple les tomates et les concombres perdent leur arôme.
Les fruits doivent, eux aussi, être conservés correctement. La prudence est aussi de mise pour les fruits qui continuent de mûrir comme les bananes et les pêches. Elles ne doivent pas être placées au réfrigérateur. Ne pas placer les bananes à côté de pommes. Ces dernières libèrent du méthylène, un gaz va fortement accélérer la processus de maturation du fruit à tel point qu’il va rapidement devenir brun et mou.